Quelles sont les causes de l'acné ?

Quelles sont les causes de l'acné ?

Savoir traiter son acné c'est bien, savoir d'où ça vient et pourquoi on en a, c'est mieux !

En fait, l'acné, qu'est-ce que c'est ?

L'acné n'est ni plus ni moins qu'une réponse de notre corps face à un trop plein de toxines à éliminer !

Après l’intestin, les reins, les poumons et le foie, la peau est le dernier recours du corps pour éliminer les toxines. Tous ces organes sont appelés des organes "émonctoires" (c'est à dire qu'ils servent à éliminer les déchets). En gros, cela veut dire qu'une poussée d'acné qui pointe le bout de son nez signifie que tous les autres organes filtrants sont saturés !


Alors on attrape son thé vert et on repose ce saucisson !

Les toxines peuvent provenir aussi bien de notre alimentation que de nos hormones, qui une fois qu’elles ont joué leur rôles se transforment en déchets, ou encore de la pollution par exemple.
Tous ces facteurs extérieurs viennent s'ajouter aux toxines que notre corps doit déjà naturellement traiter et créent donc ce "trop plein".
Cela explique pourquoi on peut avoir des boutons à toute période de sa vie et que ce n'est pas réservé qu'aux ados.

L'acné est un symptôme en soi !

Ok c’est disgracieux... et ce n'est pas le top pour la confiance en soi... MAIS c'est surtout un signal d’alerte du corps, qui fait son boulot et qui se retrouve surchargé.
Alors au lieu de traiter continuellement les boutons une fois qu’ils sont là, le secret (après un coup de tea tree sur lesdits boutons), c’est de prendre du recul et écouter son corps, histoire de trouver le problème d’origine qui crée l’acné, pour enfin ne plus en avoir.
S’écouter et connaître son corps est primordial, pour soigner l'acné mais aussi de manière générale. Cela nous permet de déceler d'éventuels problèmes dès leur apparition et de ne pas les laisser trainer, voire s’aggraver avec le temps.

Vu qu'elle est directement liée à l'apparition de nos boutons, le bon réflexe est donc de faire attention à son hygiène de vie, et de légèrement changer ses habitudes si besoin, afin d'alléger la quantité de toxines à gérer pour le corps, qui n'aura alors plus besoin d'appeler la peau à la rescousse pour se débarrasser de tous ces déchets.

La minute culture ;-)

Parce que notre mode de vie et notre alimentation ont beaucoup changé ces dernières décennies, nous sommes plus sujets aux bouton que nos ancêtres.

Effectivement, avant, même des hormones en pagaille (comme à l'adolescence) ne provoquaient pas d'aussi grosses crises d'acné. À cette époque, le corps n'avait "que ça" à prendre en compte s'en sortait très bien, contrairement à aujourd'hui où nos hormones s'ajoutent à une alimentation transformée, un air pollué, des médicaments chimiques, des... bref.

Laisser un commentaire

Note : Les commentaires doivent être validés avant d'être publiés.